Les gênes, les analyses et l’effet Angelina Jolie

En mai 2017, le Parlement du Canada a adopté la Loi sur la non-discrimination génétique, anciennement connue sous le nom de projet de loi S-201, qui empêche, sous certaines conditions, l’industrie de l’assurance d’utiliser les tests génétiques aux fins de la sélection des risques. La Loi sur la non-discrimination génétique interdit et prévient la discrimination, et stipule que les résultats des tests génétiques ne peuvent plus être demandés ni utilisés pour prendre des décisions en matière de sélection des risques.

En 2013, l’actrice et activiste Angelina Jolie a annoncé qu’elle était porteuse de la mutation du gène du cancer du sein et de l’ovaire (BRCA) héréditaire. À titre préventif, elle a subi une mastectomie prophylactique et une hystérectomie préventive pour réduire le risque de développer ces cancers. Après son annonce, une étude publiée dans le British Medical Journal* a révélé une forte hausse du nombre de demandes de tests de détection du gène BRCA. Cela a mis en lumière le pouvoir que procure l’appui des célébrités et la préoccupation du public à l’égard du fait que le cancer du sein est un problème de santé majeur.

Il reste à voir quelle sera l’incidence de la Loi sur la non-discrimination génétique sur la sélection des risques et la tarification des produits. La science des tests génétiques ne cesse d’évoluer et il est maintenant très facile d’acheter des trousses de test à domicile pour le marché en pleine croissance des tests de dépistage destinés aux consommateurs. PPI et les assureurs prennent les mesures nécessaires pour se conformer à la loi. Nous surveillerons l’application de la Loi sur la non-discrimination génétique sur le marché et participerons à l’examen de nos dossiers afin d’assurer un traitement équitable, conforme et rapide à la lumière de la nouvelle législation. Nous vous tiendrons au fait de ce changement et vous ferons un suivi de temps en temps.

Remarque : Les trousses de tests génétiques destinées aux consommateurs ne peuvent pas déceler toutes les mutations génétiques; il est donc recommandé d’effectuer des tests dans des cliniques médicales spécialisées pour les personnes ayant des antécédents familiaux de certaines maladies.

Pour en savoir plus sur la Loi sur la non-discrimination génétique, rendez-vous sur le site Web de la législation (Justice) du gouvernement du Canada.

* Source : British Medical Journal, 2016; 355: i6357, Anupam b. Jena et al. http://www.bmj.com/content/355/bmj.i6357

Cet article est publié sur le site Know the Risk (connexion requise), un site Web d’information contenant de l’information sur la tarification à l’intention des professionnels de l’assurance, accessible exclusivement aux conseillers affiliés à PPI.

Partager cet article de L’Interconnexion avec votre client :
Vos gènes, votre entreprise