Une méthode en or : biopsie liquide et détection du cancer

À l’heure actuelle, les biopsies pratiquées à des fins de dépistage de cancer requièrent le prélèvement de tissus par scalpel ou l’insertion d’une aiguille dans la région suspecte. Et si une simple analyse sanguine peu coûteuse pouvait faire ce qui suit?

  • Différencier un cancer d’une affection bénigne
  • Déterminer si le cancer évolue lentement ou rapidement
  • Aider à mettre en place de nouveaux traitements ou des traitements plus ciblés

Le futur est à nos portes : dorénavant, la plupart des diagnostics de cancer pourront être établis par biopsies liquides (sang ou urine).

La recherche

Grâce aux percées dans la recherche sur l’ADN, la biopsie liquide est maintenant possible. Cette intervention permet de détecter les cellules tumorales qui circulent dans le sang. Beaucoup reste à faire pour accroître la capacité du test à détecter systématiquement la présence de tumeurs et à en identifier le type. Cela dit, un optimisme sans précédent nous est permis en matière de dépistage et de diagnostic du cancer, surtout pour ce qui est des cancers mortels pour lesquels aucun test de dépistage fiable n’existe, notamment les cancers des ovaires, du foie, de l’estomac, du pancréas et de l’œsophage.

Tarification et biopsies liquides

L’utilisation d’une méthode sophistiquée de détection précoce du cancer, comme la biopsie liquide, peut avoir une incidence considérable sur la tarification des risques. Il reste à voir comment l’industrie établira un juste équilibre entre l’application des nouvelles technologies de diagnostic à l’évaluation des risques et les contraintes légales qui empêchent les tarificateurs d’utiliser des tests fondés sur l’ADN dans la sélection des risques.

 

Références :
Heltzer, E. et al. dans Clin Chem.,vol. 61, nº 1, janvier 2015, p. 112 – 123. doi : 10.1373/clinchem.2014.222679. Fichier ePub, 11 novembre 2014.
Li, TT et al. dans World J Gastroenterol.,vol. 24, nº 21, juin 2018, p. 2236 – 2246. doi : 10,3748/wjg.v24.i21,2236.
Printz, Carrie. dans Oncology Issues in Focus,
1er mai 2018, p. 1853 – 1855.

Partager cet article de L’Interconnexion avec votre client :
Biopsie liquide et détection du cancer