Aidez votre client à maximiser son REEE

Si votre client souhaite maximiser les cotisations à son REEE, nous avons une excellente stratégie à lui proposer.

Commençons par un petit rappel. Le REEE offre deux avantages importants. Le premier, c’est l’accès à des subventions gouvernementales. L’état versera un montant équivalent à 20 % des cotisations de votre client jusqu’à concurrence de 500 $ par an, ou de 7 200 $ à vie. Le deuxième avantage, c’est la croissance à imposition différée du revenu des placements détenus dans le REEE. Bien que le revenu soit imposable entre les mains de l’étudiant au moment de son retrait, il l’est généralement selon une tranche d’imposition beaucoup plus faible.

La limite de cotisation à un REEE est de 50 000 $. Si votre client veut maximiser la subvention reçue, il doit verser au moins 2 500 $ par an (20 % de 2 500 $, soit 500 $) pendant 14 ans, puis 1 000 $ la dernière année, ce qui lui permet d’atteindre le plafond de subvention de 7 200 $. Le total de ces cotisations minimales s’élève à 36 000 $ sur 15 ans.

Si l’objectif de votre client est de maximiser son REEE, il dispose de droits de cotisation additionnels de 14 000 $ et, bien qu’aucune subvention gouvernementale supplémentaire ne soit versée pour ce montant, il bénéficie encore du deuxième avantage du REEE : l’imposition différée (aussi appelée « croissance à l’abri de l’impôt »). Afin de maximiser cet avantage, votre client doit verser les 14 000 $ « additionnels » au compte enregistré dès le début.

En gardant tout cela à l’esprit, voici la stratégie à proposer à votre client pour tirer le maximum de son REEE : au cours l’année de naissance de son enfant, il doit verser une importante cotisation de 16 500 $ représentant le montant de 2 500 $ nécessaire à l’obtention de la subvention et les 14 000 $ « additionnels ». Il doit ensuite verser une cotisation de 2 500 $ par an jusqu’à ce que son enfant soit âgé de 14 ans. Au cours de la dernière année, il versera seulement 1 000 $. Et voilà! Votre client atteint ainsi la limite de 50 000 $ de cotisations en tirant le maximum des subventions gouvernementales auxquelles il a droit et en maximisant la croissance dans le temps de ses droits de cotisation « additionnels ».

Votre client obtient des fonds supplémentaires et bénéficie d’une croissance composée à imposition différée, et vous continuez de lui offrir les judicieux conseils sur lesquels il compte. Tout le monde y gagne!

Partager cet article de L’Interconnexion avec votre client :
Tirez le maximum de votre REEE